Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 16:53

Les candidats PCF - FDG et les communistes du canton de la Presqu’île remercient les 1285 électeurs qui leur ont apporté leurs suffrages. Par ce vote, ils ont exprimé leur désir d'un département hors austérité, au plus près de leurs préoccupations quotidiennes toujours plus prégnantes.

          La progression de plus de 400 voix, par rapport aux précédentes élections cantonales est encourageante mais demeure insuffisante pour compenser la perte de plus 2000 voix pour les candidats présentés par le Parti socialiste. Elle reste néanmoins la seule progression enregistrée à gauche.

Par leur vote, les électrices et électeurs ont ainsi marqué leur profond désaccord envers la politique menée par le PS.

Après les municipales et les européennes, le message envoyé par les Françaises et les Français est une nouvelle sanction claire et sans appel de la politique conduite depuis 2012. Restera-t-il une nouvelle fois sans réponse ?

          Aujourd'hui le bilan est lourd à la fois sur le département et, pour ce qui nous concerne, sur ce nouveau canton de la presqu'île.

La loi électorale relative au quota des 12,5 %, associée au re-découpage des cantons, induit le fait qu'il n'y aura plus au deuxième tour de candidats de la gauche qui résiste et ne se résigne pas. Pas plus dans notre canton que dans tout le département qui voit disparaître les trois conseillers généraux communistes sortants.

Sans élus du Front de Gauche pour défendre les plus démunis et pour lutter contre la politique d'austérité, qu’en sera-t-il ?

          Dimanche prochain, que chacune et chacun se positionne et décide en son âme et conscience de son acte citoyen.

          Nous ne nous résignons pas et nous combattons la politique gouvernementale faite d'austérité, de régression sociale, de concurrence de tous contre tous, de réduction des dépenses et de l'emploi publics, de privatisation des services publics et de déconstruction des politiques de solidarité.

Nous n'avons rien à attendre d'une droite décidée à aller encore plus loin.

Nous devons combattre la banalisation et la montée du Front national en empêchant l'élection de ses candidats qui portent la haine et la division de notre peuple.

La politique du gouvernement, notre système économique et institutionnel sont à bout de souffle. La démocratie est menacée. Il y a urgence.

          Aujourd'hui les candidats PCF-Front de Gauche appellent tous les électeurs du canton de la presqu'île et bien au-delà encore à une vigilance renforcée. Nous appelons à la mobilisation au quotidien pour rendre aux valeurs de gauche progressistes ses lettres de noblesse et toute sa légitimité. Ne soyons pas résignés !

Une autre politique économique et sociale est possible.

A vous, à nous, Toutes et Tous d'en décider et de s’engager dans cette bataille.

Ambarès, siège du canton

Le 23 mars 2015

Vu les candidats

Adressé à Sud-ouest  le 24 mars à 15h39

Partager cet article
Repost0

commentaires