Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 13:48
Résultats Canton et esquisse d'analyse

Les communistes de Carbon-blanc remercient les 1285 électeurs du canton qui ont apporté leurs suffrages aux candidats PCF FDG. Leurs résultats représentent une progression, certes insuffisante, mais la seule à gauche, à mettre à l’actif de tous ceux qui  se sont mobilisés depuis plusieurs semaines.

Résultat Pcf : 2004 : 687 voix et 4,59%, 2011 : 550 voix et 5,16%,  2015 :1285 voix et 8,20%

Dans le même temps, la droite progresse.

Résultat Droite : 2004 : 2687 voix et 17,94%, 2011 : 1249 voix et 11,71%,  2015 :4730 voix et 30,17%

L’extrême droite conforte son audience.

Résultat Fn : 2004 : 1896 voix et 12,66%, 2011 : 1822 voix et 17,09%, 2015 : 4014 voix et 26,18%

Le parti socialiste, allié aux Verts, dégringole entrainant la gauche au sens large, dans sa chute.

Résultat PS/Verts : 2004 :8137 voix et 54,33%,  2011 : 5672 voix et 53,19%, 2015 :5046 voix et 32,18%

Soit  -21% entre 2015 et 2011 (ou -32 % en tenant compte des verts 11% en 2011).

Ces résultats conjugués à l’abstention massive constituent une sanction des politiques austéritaire et des abandons des engagements de programme présidentiel.

La loi électorale anti-démocratique fait que, seuls, restent en course pour le pouvoir départemental,  le PS et la droite autour de l’Ump.

Il n’y aura donc pas de candidats de la gauche qui résiste et ne se résigne pas dans notre canton, ni d’ailleurs dans le tout le département.

La réforme du territoire et le charcudécoupage des cantons organisée par le gouvernement socialiste a rempli sa mission : écarter les trois sortants communistes. Un tour de force qui va ou qui peut transformer un parti socialiste, malgré son recul, comme le seul représentant la gauche au conseil départemental. En bref, la démocratie hégémonique dans toute sa splendeur car le PS n’est pas la gauche. Au mieux, il n’en est qu’un morceau.

Les communistes appellent tous ceux ceux qui considèrent que la politique nationale du PS envoie le peuple dans le mur, à ne pas désespérer, à transformer leur colère en mobilisation au quotidien et non en résignation.

Une autre politique économique et sociale est possible.

Les voix de nos électeurs ne nous appartiennent pas.  A chacun de de se déterminer en fonction des éléments en sa possession et de faire preuve de bon sens pour décider de son vote le 29 mars.

A chacun de de se positionner dans la lutte au quotidien pour rendre aux valeurs de gauche progressistes ses lettres de noblesse, hors du champ des luttes de pouvoirs et des plans de carrières politiciens.

Partager cet article
Repost0

commentaires