Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 21:54
3 juillet 18 heures  - Bordeaux // rassemblement à l'initiative du collectif girondin de soutien au peuple grec

Le PCF appelle au rassemblement du vendredi 3 juillet à 18h place de la comédie à Bordeaux à l'initiative du collectif girondin de soutien au peuple grec.

Appel du collectif girondin de soutien au peuple grec

Non à l’austérité, Oui à la démocratie !

Nous, membres de mouvements sociaux, de syndicats ou d’organisations politiques venus de toute l’Europe, étions rassemblés ce samedi 27 juin à Athènes, dans un moment décisif et historique. Le gouvernement Grec a décidé d’organiser un référendum sur l’ultimatum que les institutions internationales souhaitent imposer pour les années à venir, avec la perspective d’une austérité accrue pour le peuple grec.

L’Europe est à la croisée des chemins

La Troïka ne cherche pas seulement à détruire la Grèce, elle s’en prend à nous tou.te.s. Il est grand temps de nous dresser contre le chantage des élites européennes.

Dimanche prochain, le peuple grec a la possibilité de refuser l’austérité, et de choisir la voie de la dignité, dans l’espoir d’une autre Europe.

En ce moment historique, chacun de nous doit prendre position. Pour nous :

• C’est NON à l’austérité, à la réduction des pensions de retraites et à l’augmentation de la TVA,

• C’est NON à la pauvreté et aux privilèges,

• C’est NON au chantage et au démantèlement des droits sociaux

• C’est NON à la peur et à la destruction de la démocratie,

Pour nous, c’est OUI à la dignité, à la souveraineté, à la démocratie, et à la solidarité avec les citoyen.ne.s grecs. Il ne s’agit pas d’une histoire entre la Grèce et l’Europe, mais de deux visions de l’Europe : la nôtre, celle de la démocratie et de la solidarité, une Europe des peuples, sans frontières. Et la leur : celle du refus de la justice sociale et climatique, qui piétine la démocratie, qui s’attaque à la protection des plus vulnérables, et s’oppose à la taxation des riches.

Basta, Y’en a marre ! Une autre Europe est possible

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
bravo bon blog
Répondre