Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 18:22

Mardi 2 septembre, s’est réunie pour la première fois, la commission parlementaire d’enquête proposée par les députés communistes, sur les conséquences de la baisse des dotations de l’État »,. « Nous allons auditionner plus de 30 associations d’élus, groupements politiques, organismes sportifs, culturels, d’analyse économique, les représentants des professionnels du BTP, de la construction », indique le rapporteur Nicolas Sansu, député PCF-Front de gauche du Cher et maire de Vierzon, prévoyant de rendre son rapport public à la mi-novembre.

Cette commission parlementaire va plancher sur les conséquences de la réduction annuelle de 3,5 milliards d’euros de dotations aux collectivités locales décidée par le gouvernement. « En fait, poursuit Nicolas Sansu, personne ne peut aujourd’hui contester que l’investissement public s’est effondré. Avec moins d’argent disponible, des réalisations sont reportées ou annulées. C’est simple et grave à la fois ». Le débat est clair, il porte sur une question essentielle, concrète, qui touche la vie quotidienne des gens : que veut-on faire aujourd’hui du service public dans notre pays ? Et encore plus grave, que veut-on faire des communes. Il y a aujourd’hui  des communes qui en sont à se poser la question du maintien ou non de services comme la cantine dans les écoles et d’autres qui sont au bord de l’asphyxie, antichambre de la disparition.

L’État doit revenir sur la réduction des dotations

Cette commission entame ses travaux dans un contexte particulièrement tendu pour les villes et communautés de communes ou d’agglomération. Pour la première fois de son histoire, l’AMF (Association des maires de France) vient de s’adresser au grand public via une pétition sur Internet, dans laquelle elle évoque « un combat citoyen », appelle l’État à revenir « sur la réduction de 30 % des dotations accordées aux collectivités » et insiste pour « dire non à la disparition programmée des communes ». La réponse ne peut être celle d’un financement exceptionnel d’autant plus que, dans le même temps, le gouvernement offre des milliards aux entreprises dans le cadre du CICE.

Les communistes sont partie prenante de cette bataille..

Signez la pétition de l’Amf.

https://www.change.org/p/l-appel-du-19-septembre-pour-toutes-les-communes-de-france

Et agissons pour que tous les frontons des mairies soient porteurs du mot d’ordre :

Non à l’austérité communale. Non à la baisse du service public.

Précisions sur l’image : c’est un montage mais cela peut être aussi un objectif  qui peut se réaliser à Carbon-blanc et ailleurs.

Précisions sur l’image : c’est un montage mais cela peut être aussi un objectif qui peut se réaliser à Carbon-blanc et ailleurs.

Partager cet article
Repost0

commentaires