Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 15:16

Les syndicats et le patronat se retrouvent pour discuter de la nouvelle offrande du président au MEDEF. Deux jours après son intervention télévisée du 29 janvier, Sarkozy fait adopter par l’assemblée un article de loi, l’article 40 (proposition Warsmann) du code du travail autorisant les entreprises à moduler l’organisation et le temps de travail sans accord du salarié. L’objectif du gouvernement est de casser la jurisprudence actuelle favorable au salarié et d’imposer que l’accord collectif ne puisse être contesté par le salarié qui risque alors d’être licencié pour faute et sans indemnisation.

Le président de la république met les syndicats au pied du mur et le premier ministre donne deux mois pour  que cette question soit débattue et réglée.

Il s’agit là d’un nouveau coup de frein à un mouvement commencé il y a 171 ans. Les premières limitations du temps de travail datent de 1841 fixant le temps de travail des enfants à 10h, puis en 1848 interdisant la journée de plus de 12 heures. Les luttes ouvrières permettent d’obtenir, en 1936, la semaine des 40 heures et deux semaines de congés payés puis viendront les 39 heures, la cinquième semaine de congés, les 35 heures.

Pas question de se retrouver 171 ans en arrière, arrêtons cette casse sociale organisée par un capitalisme toujours plus gourmand.

Réagissons : seul le front de gauche propose des solutions, demandez son programme, l’humain d’abord. (Serge Gros)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires