Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 15:37

Débat d’orientation budgétaire au conseil municipal du 28 février 2013

A la même époque l'an dernier, je disais déjà que je n'étais pas d'accord avec les élus de droite qui, je cite, disaient « que les allusions de Monsieur le Maire sur les effets négatifs des mesures prises par le gouvernement n'ont pas lieu d’être reprises au sein d'une assemblée municipale, »

Il est vrai qu'à l'époque, c'était leurs amis qui détenaient tous les pouvoirs ! Et que cela pouvait être désagréable pour eux d'entendre que les mesures prises nous conduisaient à la situation dans laquelle nous nous trouvions. Il se trouve qu’aujourd’hui le pouvoir a changé,

Et notre groupe n'a pas changé d'avis : « les mesures prises par le gouvernement actuel nous conduisent en grande partie dans la situation actuelle et nous ne pouvons pas tout expliquer par la crise ! »

Déjà dans notre bulletin de Janvier 2013, j'écrivais : « Plus de charges aux communes et moins de dotations, cela veut dire des recettes communales amputées, donc moins de moyens pour des besoins en évolution pour l'ensemble des services à la population. Cela n'est pas acceptable, quand, dans le même temps, 20 Mds de crédit d'impôt sont accordés aux entreprises, sans aucun contrôle ni garantie, s'ajoutant aux 75 Mds de réductions fiscales ou sociales dont bénéficient déjà le patronat. »

Ce que nous venons d'entendre, qui fait l’impasse sur toute politique de croissance,  nous conduit  à confirmer notre volonté d’agir pour que le budget 2013 ne rentre pas dans une logique d'austérité. Nous continuons à demander la tenue d'une conférence bancaire en Aquitaine et la création d'un vrai pôle public financier, libérant l’épargne bancaire des griffes de la spéculation. La création récente de la banque publique d'investissement, dont la capacité d’action est plus que réduite, ne répond pas à ce besoin.

Nos propositions au niveau régional et au niveau national, permettraient entre autres de sortir d'un discours qui laissent entendre que l'on ne peut  faire des économies qu’en diminuant la masse salariale par exemple, en ne remplaçant pas les agents malades ou partant à la retraite, etc....

« Le personnel n'est pas une charge, c'est un investissement ! »

Il nous semble aussi, à nous communistes, décisif de parler des recettes à partir notamment des transferts de charges mis en place par le gouvernement précédent, certes, mais confirmés et parfois même accentués par le gouvernement actuel !

Fin Mars, nous aurons à voter le budget 2013.

Il est clair pour nous qu'il ne peut pas être question de faire supporter une politique « austéritaire » aux Carbonblanais en augmentant l'impôt quand on sait que le pouvoir d'achat des ménages diminue,  en limitant les services publics et en augmentant les tarifs des services publics ....

Dans le même ordre d’idée, il s'agit de conforter la mise en place du quotient familial, d’avoir une véritable politique d’investissements  et de réaliser l'entretien du patrimoine de la commune.

Pour en terminer, quelques mots sur  Monsieur Migaud puisque son nom a été cité. Monsieur Migaud ancien député socialiste, nommé président de la cour des comptes par Sarkozy n’est pas notre référence. Il est certes un grand commis de l’Etat chargé de donner son avis sur les comptes publics mais il n’est pas habilité à définir la politique du Pays. Sa suggestion récente d’alourdir la fiscalité des retraités et de fiscaliser les prestations familiales nous interroge sur sa ligne politique.

Partager cet article
Repost0

commentaires