Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 12:10

Quelle mouche a piqué François Hollande pour qu’il déclare le 13 février à un journaliste britannique « Aujourd’hui il n’y a plus de communistes en France »

Dérapage, maladresse, perle, rêve ou fantasme ?  Presque risible quand on sait que dans sa ville de Tulle, le premier adjoint au maire PS est une femme communiste et qu’il est élu président du conseil général de Corrèze grâce à l’apport des voix des conseillers généraux communistes.

Mais le plus grave de ses déclarations est ailleurs quand il précise que « La gauche a été au pouvoir pendant 15 ans, au cours desquels nous avons libéralisé l’économie et ouvert les marchés à la finance et aux privatisations. Il n’y a rien à craindre. ». Quel aveu.

En clair, il dit aux marchés financiers « Ne craignez rien de moi ».

On est bien loin du meeting du Bourget au cours duquel il désignait le monde de la finance comme son adversaire. Vraiment, ça manque de clarté.

Ma conclusion : quand Hollande rassure les banquiers de la City de Londres et les marchés financiers, moi, homo communistis survivant, il m’inquiète car ne pas s’en prendre au Capital, c’est ne pouvoir rien rendre au Travail, ni financer le Social. Michel Becerro bandeau humain d'abord

Partager cet article
Repost0

commentaires