Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 17:15

L’autorisation administrative de licenciement a été instituée par la loi du 3 janvier 1975 relative au licenciement économique. Elle imposait la consultation de l’Inspection du travail afin de vérifier que chaque licenciement était justifié.

Le patronat, Yvon Gattaz président du CNPF, n’eut de cesse de faire supprimer cette autorisation, argumentant que l'absence de flexibilité dans la gestion de l'emploi décourageait l'embauche. Il se targuait de créer 400. 000 emplois si la loi était adoptée.

Il a eu gain de cause en 1986 quand l’assemblée nationale sous la cohabitation Mitterrand/Chirac a supprimé l’autorisation administrative de licenciement. Dans les années qui suivent, le nombre de chômeurs passa  de 500.000 à 2 millions.

Après le père Yvon, le fils Pierre. Il ne fait pas dans la dentelle. Son père  a fait supprimer la demandé d’autorisation de licenciement. Il a réussi.

Lui, veut faire supprimer l’obligation de motivation et justification de licenciement. D’après lui, si les patrons n’embauchent pas, c’est parce qu’ils craignent de se retrouver devant les prud’hommes, pour rupture abusive du contrat de travail.

On  a envie de lui souffler de supprimer les Prud’hommes. Va-t-il réussir ? A nous de le dire et de l’interdire.

Entre un patronat rétrograde et un gouvernement qui bafoue son électorat, un premier ministre qui caresse le centre et veut en finir avec « la gauche passéiste », le monde du travail doit se faire respecter.alternative

Partager cet article
Repost0

commentaires