Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 16:00

L'enjeu de la planification écologique ( par Serge Gros)

La diminution des ressources naturelles, la pollution, les conséquences sanitaires, le réchauffement climatique, l’atteinte à l’écosystème, provoquent  des dégâts sociaux et humains.

Le Front de gauche s’engage à donner  la gestion et les moyens aux citoyens pour faire face à la pression spéculative et productiviste des ressources dirigées par les prédateurs capitalistes.      

 - Renationaliser des grands opérateurs avec mise en place d’un pôle public de l’énergie intégrant EDF, GDF, Total et Aréva.

-  Débattre  sur  le maintien ou l’abandon du nucléaire sécurisé et public et sur les énergies renouvelables respectueuses de la planète et de notre environnement, suivi d’un référendum.

- Tabler sur la rénovation et la réalisation de logements répondant  aux normes environnementales et à fortes économies d’énergies.

Sur le transport public : un Pôle national des transports publics sera créé, il sera chargé de développer les transports collectifs en favorisant l’inter modalité en milieu urbain

Sur le transport marchand : Abrogation des lois de libérations du rail, favorisant le ferroutage, et le wagon isolé (messagerie ferroviaire).

Sur le service de l’eau : Constituer un grand service de l’eau, avec mutualisation des moyens et des investissements contrôlés  par les collectivités, les usagers et les salariés. L’Etat interviendra contre la marchandisation avec un tarif qui ne dépassera pas plus de 3% des ressources des ménages, l’eau sera considérée comme un bien commun.

Sur les politiques agricoles communes : le Front de gauche plaide pour une agriculture paysanne écologique  et humaine qui s’oppose aux OGM en plein champ, la vente libre des pesticides dangereux pour la santé. Il limitera les intermédiaires,  relocalisera des productions dans un cadre social et environnemental en équilibre avec l’activité industrielle.

Il n’y aura pas de rupture environnementale sans une rupture avec les modes actuels de productions. Accompagné d’une forte capacité de  recherche et de raison, l’écologie n’est pas l’ennemi de l’industrie.  

Gaz à effet de serre, rationalisation des besoins, les enjeux environnementaux et sociaux se rejoignent:  l'humain d'abord

 

  

Partager cet article
Repost0

commentaires