Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 22:51

La souffrance de Gattaz : parlons-en !

Après avoir demandé́ le droit de licencier sans justification et la suppression de l’Impôt sur la fortune (ISF), Pierre Gattaz organise avec le Medef, une semaine de provocation patronale, du 1er au 5 décembre, pour sangloter et exprimer « la souffrance des patrons »

Le MEDEF se moque du monde

Depuis 2012, le MEDEF a tout obtenu du gouvernement : multiplication des exonérations, démantèlement du code du travail, précarisation, subventions publiques, recul de l’âge de la retraite... Tout cela en pure perte : le chômage atteint des records historiques, la précarité́ explose, l’économie stagne. L’austérité́ fait des ravages. Seuls les actionnaires, les grandes entreprises, les évadés fiscaux et les fraudeurs profitent de cet immense gâchis.

Mais, ils en veulent toujours plus. Pourquoi s’en priver ?

La vérité́ sur le MEDEF

Où va l’argent public versé au patronat ? Où va l’argent prêté́ aux banques par la BCE à 0,05 % d’intérêt ? Quelles sont les retombées réelles de ces cadeaux sur l’emploi et les salaires ? A ces questions, le MEDEF, le gouvernement et les grands médias se gardent bien d’apporter des réponses. Et pour cause ! Le vrai scandale, c’est le coût du capital !

Les vrais assistés sont au MEDEF et les cadeaux fiscaux, c’est pour le MEDEF

Les prestations aux entreprises ? Plus de 200 milliards d’euros, dont 30 d’exonérations de cotisations, 10 de Crédit impôt compétitivité́-emploi (CICE), 6 de Crédit Impôt Recherche... Cette politique se poursuit depuis 30 ans, sans aucune efficacité́ sur l’emploi. La question dérange. Peu d’entreprises osent donner les chiffres et les services de l’Etat sont silencieux.

Les vrais fraudeurs sont au MEDEF

L’argent est là pourtant : la fraude fiscale pour 50 milliards, la fraude aux cotisations sociales patronales pour 20 milliards, l’évasion fiscale entre 60 et 80 milliards d’euros chaque année. Il faut avoir le courage d’aller les chercher.

La cupidité́, c’est le MEDEF

Dividendes, rachats d’actions et circuits financiers captent une part croissante de la richesse produite.

 

Plus qu'en Europe, c'est aux Etats-unis et dans les pays émergents que les dividendes augmentent le plus. PHILIPPE HUGUEN / AFPLes dividendes des 1.200 plus grandes entreprises mondiales devraient augmenter de 12,6% cette année, pour atteindre 1.190 milliards de dollars. C'est 133 milliards de dollars de plus que l’année précédente. Cela fera de 2014 le meilleur millésime en la matière depuis 2011. Mais, à en croire la société de gestion britannique Henderson, qui gère une centaine de milliards d’euros d’actifs, 2015 devrait être encore meilleur

 

L’argent des banques, c’est pour le MEDEF

La Banque Centrale Européenne s’apprête à réinjecter 1.000 milliards d’euros en prêtant aux banques commerciales à un taux de 0,05% ! Mais elle ne prête toujours pas aux Etats, alors qu’un pays comme la France pourrait économiser plusieurs milliards d’euros d’intérêts de la dette en se refinançant directement auprès de la BCE ! 

Partager cet article
Repost0

commentaires