Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 14:25

souriezOn le sentait venir. C’est arrivé de façon insidieuse. Déjà en novembre dernier, le maire de Carbon-blanc se déclarait favorable à la présence de caméras de surveillance dans la commune. Jeudi 27 février, au dernier conseil municipal de la mandature, il en  a fait voter le principe, au travers d’une convention communale passée avec la préfecture.

En l’absence des deux élus de droite (dont il aurait été intéressant de savoir quels auraient été leurs votes), tous les élus du groupe socialiste ont approuvé. Seuls les communistes s’y sont opposés et ont confirmé leurs positions.

Ils  approuvent tous les moyens de prévention mais ils ne sont pas demandeurs de caméras de surveillance. Ils ne veulent pas d’une société mise sous contrôle,  dans tous les coins du ciel, à tous les coins de route, à tous les coins de rue.

imagesOO93OK25

Principe fondamental des libertés individuelles dans une société démocratique : là où la surveillance arrive ou augmente, la liberté s’en va ou se réduit. Elle ouvre la porte à tous les travers. Déjà des municipalités utilisent la vidéo-surveillance pour assurer la vidéo verbalisation pour renflouer les caisses de leur commune avec le but de faire du fric.

Le paradoxe est, qu’au cours de ce conseil municipal, un adjoint annonce que la délinquance est en baisse à Carbon-Blanc en 2013 avec 63 délits (-11%) (-44% depuis 2011). Alors, c’est quoi ce délire ? Alors, c’est quoi le but ?

Conclusion : pas de précipitation. Place au débat. La campagne électorale des municipales bat son plein. Les listes en présence affirment, toutes, leur soif de démocratie et de consultation des citoyens. Chiche.

Les communistes proposent que rien ne soit fait sans débat démocratique avec la population : assemblée publique, rencontres contradictoires, jury citoyen et s’il faut, organiser une, consultation électorale.

ooooo

Partager cet article
Repost0

commentaires