Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 14:57

valls et medefEn parfaite osmose, le premier ministre et le président du Medef affichent une convergence totale. Ils utilisent le même vocabulaire, recourent à la même fiction d’une société réconciliée. Et surtout, le gouvernement persiste à devancer allègrement toutes les attentes patronales de nouvelles remises en cause du code et du droit du travail : repos du dimanche, seuils sociaux etc.

A la tête d'un nouveau gouvernement, ou plus que jamais, tous les Ministres sont alignés derrière ses coups de talonnettes et de menton, Manuel Valls est allé ce mardi 26 aout aux Université d'été du Medef pour déposer aux pieds de Pierre Gattaz les dépouilles de la gauche et de son parti, encore appelé socialiste.

  

Il faut dire que sa posture vient de loin.

Déjà en 2009, Valls prônait l’abandon du mot socialisme (voir ci-après extraits coupure de presse). valls so blog

 

En 2014, à peine un mois après la célébration du 100ème anniversaire de l’assassinat de Jaurès, il met à exécution en se pacsant avec le Medef.

Imaginons l'accueil triomphal fait par les patrons réunis à cette occasion, qui, non contents d'avoir déjà obtenu, via le crédit d’impôt et le Pacte de responsabilité, plus qu'ils n'en demandaient, se sont vus offrir, avec la nomination d'Emmanuel Macron, le banquier d’affaires de Rothschild, au ministère de l’Economie et de l'Industrie, une entrée directe au cœur du dispositif gouvernemental.

Même dans leurs rêves les plus fous, Droite et Patronat n'auraient jamais imaginé, à peine plus de deux ans après son élection, une telle convergence d'intérêts et d'objectifs avec le candidat Hollande, l’ennemi de la Finance.

Dans les allées de la prochaine Fête de l'Humanité, les forces de gauche, politiques, sociales et citoyennes, se donneront rendez-vous pour échanger construire et agir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

sheila lutfinal 28/08/2014 21:34

Effectivement, nous assistons à une pâle resucée du discours complaisant au patronat qu'avait prononcé NS en 2007