Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 11:59

marx est mortLe « Vieux » est de retour. En fait, il n’est jamais parti. Tout au plus en sommeil.

Cela ne surprend que ceux qui faisaient l’autruche.

La crise du système capitaliste mise au jour par la crise immobilière, dite des subprimes, aux Etats-Unis en 2007, ramène aux fondamentaux de l’exploitation capitaliste et de la lutte des classes. Elle met en exergue la réalité objective selon laquelle seul le travail est créateur de richesses.

Les économistes capitalistes dits libéraux appellent cela la valeur ajoutée. Les économistes marxistes disent plutôt la plus-value créée par l’acte de travail humain et accaparée par le capital.

Donc, Marx est là et avec lui la lutte des classes revient à l’ordre du jour de façon criante. Marx disait que «  L’Histoire de toute société jusqu’à nos jours est l’histoire des luttes de classes ». (Chap. I, Manifeste du Parti communiste - 1848)

Certain libéraux l’ont niée. D’autres l’ont contestée. Les sociaux-démocrates l’ont prononcée du bout des lèvres et touchée du bout des doigts jusqu’à l’abandonner, le jour de leur conversion au libéralisme.

On peut dire que la formule a fait couler de l’encre, pour le meilleur et pour le pire.

Citons ce qu’en disait Jaurès, le 18 avril 1904, dans le premier éditorial du journal « L’Humanité » : « L’humanité n’existe point encore ou elle existe à peine. À l’intérieur de chaque nation, elle est compromise et comme brisée par l’antagonisme des classes, par  l’inévitable lutte de l’oligarchie capitaliste et du prolétariat. »

Cette pensée de Jaurès ne semble pas du goût d’une partie de ceux qui s’en réclament aujourd’hui.

C’est en tout cas vrai pour la ministre socialiste déléguée au PME, Fleur Pellerin déclarant « je ne crois pas à la lutte des classes » (journal Le Parisien – 14 octobre 2012)

C’est aussi le cas de Jérôme Cahuzac, ministre socialiste du budget qui lui se vante : « la lutte des classes, (…) moi, je n’y ai jamais cru ». (France2 – 7 janvier 2013)

Le président du MoDem, François Bayrou,  déclare sur France Inter le 13 janvier 2013. "Je vais vous surprendre, moi, je crois que la lutte des classes, ça existe". C’est le monde à l’envers. Un homme de droite qui y croit, des ministres socialistes qui n’y croient pas.

Laissons le mot de la fin à Warren Buffet, milliardaire américain, première fortune des Etats- Unis, qui lui déclare, sans hésiter : « Il  y a une guerre des classes,  c'est  un fait, mais c'est  ma classe,  la classe des riches qui mène cette guerre, et  nous sommes en train de la gagner ». (New-York Times novembre 2006). Cela a le mérite d’être clair.

Alors oui, l’analyse économique de Marx est bien d’actualité, conforté par un sondage récent réalisé par l’IFOP le 10 janvier 2013. (Journal l’Humanité). sondage ldc

Le débat continue et la lutte des classes, aussi.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires