Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 09:50

PSA, Pétroplus, Technicolor, Doux, Sanofi, SFR, Air France, Carrefour, Cofinoga, etc.,  plusieurs dizaines de milliers de suppressions d'emplois sont annoncées pour les mois à venir dans l'industrie et les services. En faisant gagner la gauche, les Françaises et les Français ont placé l'emploi en tête de leurs priorités. La nouvelle majorité est face à une épreuve de vérité.

Les communistes, leurs élus, expriment leur solidarité envers les travailleurs et leurs familles en même temps que leur colère. Ils disent que l'on peut contrer ces plans dits sociaux et créer de l'emploi à la condition de s'attaquer à la finance, de relancer le pouvoir d'achat, de donner de nouveaux droits aux salariés.

C'est l'austérité le problème

C'est dans les pays européens soumis aux plans d'austérité draconiens que la crise fait le plus mal.

L'austérité conduit à moins d'emploi, moins de salaires pour les classes populaires et « moyennes ». Seuls le pouvoir d'achat des ménages et le développement social, avec un effort national pour la recherche et l'innovation, peuvent sécuriser l'emploi et relancer la dynamique pour la production et la satisfaction des besoins et notamment les plus cruciaux sinon vitaux.

Les Françaises et les Français ont voté pour que leur vie change, pour s’attaquer au monde de la finance et sortir de la crise.

Pour la première foisortir-de-la-cris-huma-copie-1.jpgs, la gauche est majoritaire à l’Assemblée et au Sénat, c’est le moment de répondre - enfin - aux urgences sociales en se donnant les moyens d’un véritable changement.

Rien ne sera possible avec l’austérité qu’impose le Pacte budgétaire européen.

Les communistes avec le Front de gauche proposent d’autres solutions :

– Une augmentation significative du SMIC, des salaires et des retraites.

– Un moratoire sur les plans de licenciements et une loi interdisant les licenciements boursiers.

– L’arrêt général de la RGPP, le développement de l’emploi et des services publics.

– La mise en place d’un pôle public bancaire et financier.

– La non-ratification du Pacte budgétaire européen par le parlement et la consultation des Français par référendum.

Partager cet article
Repost0

commentaires