Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 15:08

Hier mardi 26 novembre 2013, le gouvernement a fait entériné par les députés, sa réforme des retraites, largement contestée parmi les syndicats, dans l’opinion et jusque dans la majorité socialiste.

Face à l’impopularité de la réforme, le gouvernement Ayrault est passé en force en exigeant un vote bloqué des députés, excluant ainsi les amendements de l’opposition au texte. Une mesure exceptionnelle, qui témoigne de son embarras.

Ironie de l’Histoire. Elle se répète en s’inversant.

En 2010, sous Sarkozy, le gouvernement Fillon fait passer sa réforme des retraites sur les 62 ans en ayant recours à la procédure du vote bloqué au Sénat. Tollé dans les rangs du PS s’élevant contre le coup de force.

En 2013, sous Hollande, le gouvernement socialiste impose le vote bloqué sur son propre projet qui envoie les générations 73 et suivantes à la retraite à 67 ans, qui augmente les cotisations des salariés mais pas des patrons, qui repousse la revalorisation des retraites de six mois.

Ils ont osé le faire. Ont voté la réforme : 291députés dont 268 socialistes et les radicaux. Ont voté contre tous les députés communistes-Front de gauche. Se sont abstenus les députés verts.

Les députés socialistes girondins ne se sont pas distingués. Ils ont tous voté l’iniquité et la régression sociale : Florent Boudie, Sandrine Doucet, Martine Faure, Vincent Feltesse, Pascale Got, Conchita Lacuey, Philippe Plisson, Marie Recalde, Alain Rousset, Gilles Savary. Carton plein.

ici, vote de l'assemblée nationale. http://www.assemblee-nationale.fr/14/scrutins/jo0726.asp#Groupesocialisterépublicainetcitoyen


 
Partager cet article
Repost0

commentaires