Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog du collectif des communistes du Canton de la Presqu'île

En cours d'écriture...

Merci de nous aider à faire connaitre ce blog et à l'enrichir par votre apport.

Visiteurs du blog

Il y a eu    visites depuis la création de ce blog.

Archives

Merci pour vos visites

Compteur Global

Liste D'articles

3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 10:15

gare ste eulalieLa configuration de la commune, le fait qu’elle soit bordée au nord-ouest tout le long par l’A 10, la CD 911 et la voie ferrée Bordeaux-Nantes l’enclavent et cela s’aggravera avec la suppression du bouchon ferroviaire de Bordeaux  entrainant la fermeture de trois passages à niveau. C’est pour cela que la population s’est mobilisée durant plusieurs années afin d’obtenir de Réseau Ferré de France des substitutions alternatives viables, durables.

Un référendum organisé par la municipalité en 2002, avait vu 54% de la population s’exprimer ce qui était très important compte-tenu de la décision du Préfet de considérer illégale cette consultation. 95% s’étaient prononcés pour l’enfouissement de la voie, alternative la plus sûre la plus confortable et durable pour les décennies à venir.

Depuis, rien n’est réglé.

Si la commune est bien desservie par les bus sur le CD 911, deux arrêts et plus de 60 bus par jour dans chaque sens, il n’en est pas de même pour « l’intérieur » de la ville : la majorité des habitants et des équipements publics sont situés dans et autour du centre-ville. Actuellement, seulement 7 bus dans les deux sens desservent ces secteurs.

C’est très nettement insuffisant. L’extension des habitations et de la population créée par le renouvellement urbain visant à remplacer les immeubles des Ruaults démolis vont de ce point de vue accentuer les besoins (plus de 300 logements).

Le centre commercial s’agrandissant par l’ouverture des « Vergers de Ste Eulalie » (une douzaine de magasins) nécessite une meilleure desserte.

La suppression du bouchon ferroviaire de Bordeaux, va offrir la possibilité de mettre en œuvre davantage de circulations ferrées y compris le fret. Voilà l’opportunité d’augmenter les fréquences sur cette ligne.

Cela peut constituer une chance pour notre ville et ses habitants si un certain nombre de TER s’y arrêtent, amenant les voyageurs à la gare intermodale de Cenon, ou à Bordeaux-Saint Jean. En effet, à l’approche de l’agglomération, ça n’est plus en TER qu’il faut raisonner, mais en véritable RER à l’image de Paris.

L’espace libéré par la démolition des Ruaults, peut conduire à placer la halte ferrée à cet endroit, avec des parkings conséquents, offrant des possibilités d’inter modalité de transports. La gare de Carbon-Blanc –Sainte-Eulalie actuellement mal située  serait ainsi déplacée.

La ville de Sainte-Eulalie, compte-tenu de son emplacement à l’entrée de la métropole bordelaise et de ses 906 ha, est appelée à croître. C’est pourquoi les solutions précédentes, liée à des systèmes de navettes électriques depuis le CD 911 et la gare pourraient desservir correctement notre commune, offrant par là des solutions innovantes, durables, positives pour les habitants, pour l’environnement, pour la société.

Il faut en parler, en débattre, pour que la population s’en saisisse. C’est en tous cas notre pratique au PCF et avec nos partenaires du front de gauche. De plus, c’est la condition de la réussite  car il s’agit avant tout de volonté politique et de mobilisation citoyenne.

 

Christian Laur - cellule Jacques Duclos de Sainte-Eulalie

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires